Pour les curieux: la devise du TST!

Classé dans : Accueil, Le fil des actualités | 0

Peut-être que certains d’entre vous se sont demandé, en regardant notre écusson, que signifiait la devise « Plus Oultre » inscrite au dessus de la catapulte.

Et bien, « Plus outre » est la traduction latine de « Plus ultra », c’est à dire « Plus loin » en français.

C’est une devise du XVIeme siècle emprunté à Charles Quinte.

Cette devisePlus Oultre (« encore plus loin »), a été créée par un médecin italien pour illustrer la tradition chevaleresque bourguignonne, et est devenue sous sa forme latine la devise nationale de l’Espagne.

Selon Wikipédia: Le sens de la devise a été longuement discuté. Le sens le plus couramment mentionné est géographique, la locution latine Nec Plus Ultra signifiant « il n’y a rien au-delà », et les colonnes d’Hercule, nom donné par les Grecs anciens au détroit de Gibraltar, formant la fin du monde connu dans l’Antiquité. Charles Quint était en effet le souverain des Espagnes et de leurs immenses colonies américaines. Elle aurait alors désigné la vocation universelle d’un empire s’étendant de part et d’autre de l’océan Atlantique. Ce fut indubitablement le sens principal de la devise dans les siècles qui suivirent. La monarchie espagnole qui l’utilisa abondamment jusqu’à nos jours se définissait en effet à l’époque comme un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais.

En 1516, cependant, l’empire américain n’était qu’une réalité lointaine et mal connue. Il est très peu probable qu’un prince de culture franco-bourguignonne, largement ignorant de la situation hispanique comme Charles ait désiré faire de colonies américaines alors réduites (elles se limitaient en 1516 aux Antilles), l’élément principal de son emblématique. L’hypothèse la plus probable est davantage métaphorique1. La devise aux colonnes aurait été une invitation au dépassement des plus grands et plus vaillants combattants du passé.

Mieux qu’Hercule, bravant les confins du monde au-delà desquels plus rien n’existe, le jeune duc de Bourgogne devait aller « plus oultre », dépasser les limites du faisable et du concevable. Elle prend ainsi un sens profondément chevaleresque.

 

Laissez un commentaire